Les cavaliers de l'Isère

Un forum dédié aux cavaliers isérois, pour organiser des sorties, échanger des idées, ....
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Alimentation des poneys / chevaux âgés

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
lecat

avatar

Féminin Localisation : lot et garonne
Nombre de messages : 523
Age : 54
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Dim 17 Déc 2017 - 15:34



Dernière édition par lecat le Ven 22 Déc 2017 - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lecat

avatar

Féminin Localisation : lot et garonne
Nombre de messages : 523
Age : 54
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Dim 17 Déc 2017 - 15:59

Je recopie aussi ceci qui provient de mon résumé des 700 pages 'Informations autour de l'alimentation" et qui, je le rappelle sert de base à la formation de tous les professionnels équins, HN compris (qui d'ailleurs ont contribué à son écriture).

On peut tolérer un excédent d’apports alimentaires azotés de 50 % maximum par rapport aux besoins car c’est inhérent à la composition des aliments utilisés : fourrages et céréales ont des teneurs en azote voisines, sans que cela soit préjudiciable à la santé (sauf problèmes rénaux potentiels) et aux performances.

Il est préférable, pour des raisons économiques, d’ajuster au mieux les apports azotés en introduisant de la paille dans la ration et/ou en utilisant des aliments composés ayant une teneur azotée inférieure ou égale à 90g MADC(matière azotée digestible cheval) /Kg de MS (matière sèche).

Ceci pour appuyer sur le fait qu'en utilisant des quantités raisonnables de certains aliments il n'y a pas de craintes à avoir.

D'ailleurs j'ai moi-même commis une erreur affolante il y a 6 ans (avant d'acheter le fameux "Nutrition et Alimentation des Chevaux" de Martin-Rosset sur les conseils de ma voisine pro éleveuse dont le mari travaillait au Haras de ma commune, et qui, maintenant qu'ils ont fermé dans ma région en a repris un en privé et vend des saillies).

Bref, j'ai calculé que durant presque un an j'ai distribué pas loin de 10 UFC pour mes 2 chevaux actifs et environ 8 pour les autres.

Et bien ils ont le cuir dur parce que aucun effet secondaire.

Evidemment si j'avais continué je ne doute pas que ça aurait été la catastrophe question répercussions!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raviksavouplaiz

avatar

Féminin Localisation : 38
Nombre de messages : 2256
Age : 29
Date d'inscription : 16/07/2008

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Dim 17 Déc 2017 - 16:31

lecat a écrit:
Je vais aller regarder les tables INRA du bouquin de Martin-Rosset, par contre rien question chevaux âgés.

Si tu as un scanner/apn, ce serait intéressant de les mettre ici !?

lecat a écrit:
Question rapport phospho-calcique, il ne faut pas être aussi alarmiste. Au cas particulier une petite quantité de pulpe de betterave n'aura pas d'impact négatif si les chevaux / poneys ont à disposition un bloc de minéraux de bonne qualité.

J'alarme effectivement car la majorité des propriétaires ne prennent pas le temps d'aller regarder la fiche technique (composition) de chaque aliment. Ils passent sur le forum et se disent "plusieurs utilisent la pulpe de betterave pour leur vieux cheval pourquoi pas moi ?", "l'orge, le maïs... j'en est entendu que du bien faisons un mixte pour être sur qu'il soit bien nourri"... La nutrition doit prendre en compte tous les facteurs et il n'y a pas de généralité à faire car ça peut faire plus de mal que de bien.

lecat a écrit:
Pour ce qui concerne les protéines de la Luzerne, il faut tenir compte que, soit on l'administre à des chevaux actifs, soit une poulinière.

Si on le fait pour de vieux chevaux qui ont de la peine à manger, c'est justement parce qu'ils ne s'alimentent plus suffisamment bien du fait de leur peine à mâcher et qu'il faut leur trouver un aliment qui permette, en petite quantité, de leur apporter des protéines qui leur permettent de rester en état (ce dont j'ai parlé plus haut).

Donc le tout est d'être objectif.

Si vos vieux chevaux ne présentent pas de défauts dentaires qui altèrent leur capacité de se nourrir, il n'y a effectivement pas de besoin spécifique en calories supplémentaires.

Attention à ne pas confondre protéines et calories ! Les vieux chevaux ont souvent besoin d'un apport supplémentaire en énergie mais très rarement une apport supplémentaire en protéine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raviksavouplaiz

avatar

Féminin Localisation : 38
Nombre de messages : 2256
Age : 29
Date d'inscription : 16/07/2008

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Dim 17 Déc 2017 - 16:34

lecat a écrit:

"la faible teneur en protéines (10 %) et sa faible structure nécessitent
d’apporter, dans la ration, un complément d’aliments, d’une part riche en protéines
et d’autre part possédant de la structure
.
Un apport de paille fraîche (fibres longues) et une adaptation progressive des rations
alimentaires (période de transition de 10 jours au moins) sont toujours conseillés"

http://www.irbab-kbivb.be/wp-content/uploads/2015/10/GuidePulpe.pdf

Pourtant la composition de la paille indique 0 MADC (protéine)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raviksavouplaiz

avatar

Féminin Localisation : 38
Nombre de messages : 2256
Age : 29
Date d'inscription : 16/07/2008

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Dim 17 Déc 2017 - 16:36

lecat a écrit:
Je recopie aussi ceci qui provient de mon résumé des 700 pages 'Informations autour de l'alimentation" et qui, je le rappelle sert de base à la formation de tous les professionnels équins, HN compris (qui d'ailleurs ont contribué à son écriture).

On peut tolérer un excédent d’apports alimentaires azotés de 50 % maximum par rapport aux besoins car c’est inhérent à la composition des aliments utilisés : fourrages et céréales ont des teneurs en azote voisines, sans que cela soit préjudiciable à la santé (sauf problèmes rénaux potentiels) et aux performances.

Il est préférable, pour des raisons économiques, d’ajuster au mieux les apports azotés en introduisant de la paille dans la ration et/ou en utilisant des aliments composés ayant une teneur azotée inférieure ou égale à 90g MADC(matière azotée digestible cheval) /Kg de MS (matière sèche).

Ceci pour appuyer sur le fait qu'en utilisant des quantités raisonnables de certains aliments il n'y a pas de craintes à avoir.

D'ailleurs j'ai moi-même commis une erreur affolante il y a 6 ans (avant d'acheter le fameux "Nutrition et Alimentation des Chevaux" de Martin-Rosset sur les conseils de ma voisine pro éleveuse dont le mari travaillait au Haras de ma commune, et qui, maintenant qu'ils ont fermé dans ma région en a repris un en privé et vend des saillies).

Bref, j'ai calculé que durant presque un an j'ai distribué pas loin de 10 UFC pour mes 2 chevaux actifs et environ 8 pour les autres.

Et bien ils ont le cuir dur parce que aucun effet secondaire.

Evidemment si j'avais continué je ne doute pas que ça aurait été la catastrophe question répercussions!

Personnellement je ne me base pas sur "une bible" sur des sujets aussi complexes (ce bouquin a d'ailleurs été sujet de controverse car édité trop rapidement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lecat

avatar

Féminin Localisation : lot et garonne
Nombre de messages : 523
Age : 54
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Dim 17 Déc 2017 - 17:46

Tu dois confondre parce que ce livre de référence à été édité une première fois en 1988 et remis à jours à diverses reprises dont la dernière en 2011.

Si tu considères que les Haras Nationaux, l'INRA, le CNRS les Ecoles Vétérinaires qui y ont contribué ont fait vite, je crois que cela serait jeter un discrédit total sur la profession.

Je recopie le début de mon résumé "informations autour de l'alimentation" :

"Etant en train de relire les 700 pages sur l'alimentation, je vais tâcher de vous faire partager régulièrement des résumés des écrits de l'auteur sur des sujets assez généraux qui nous concernent tous, et pour le bienfait de nos connaissances.

(selon ouvrage de W. Martin-Rosset INRA-IFCE – CNRS et autres : Nutrition et Alimentation des chevaux)

Des travaux avaient été menés durant plusieurs années, et par séquences de plusieurs mois, par des scientifiques – dont écoles vétérinaires – à l’époque ils avaient été subventionnés en grande partie par l’État
."

C'est une bible incontournable et les pro l'ont forcément dans leurs tiroirs ou ont suivi une formation.

Maintenant tu peux contacter les éditions Quaé qui vendent ces ouvrages scientifiques pour te rapprocher du scientifique qui l'a écrit, je suis certaine de mes sources.

D'ailleurs tu n'a qu'à interroger Oskarnika, du forum des plantes, qui est vétérinaire équin à la retraite. Voilà ce qu'il répond lorsque j'ai évoqué dernièrement les informations contradictoires qu'on lit de droite et de gauche :

"Il est certain qu'après avoir lu de multiples sujets ayant rapport avec l'alimentation, j'en suis toujours ressorti complétement déboussolé et cet ouvrage est la référence sur laquelle on peut se baser sans crainte de se fourvoyer dans des élucubrations tant fantaisistes qu'approximatives !"

Et puis tu m parles ne pas utiliser de bible pourtant je vois que tu as littéralement recopié l'article sur la pulpe de betterave.

Attention je sais que toutes ces informations sont utiles, seulement à quoi cela sert si l'on n'est pas en mesure de les expliquer.

C'est difficile de partager une telle somme de connaissances, alors achetez le livre, parce qu'à défaut des 700 pages, il y a un résumé chez Quaé qui offre toutes les tables alimentaires (c'est son nom) et permet, si on sait faire les calculs, de trouver ses rations.


Dernière édition par lecat le Dim 17 Déc 2017 - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lecat

avatar

Féminin Localisation : lot et garonne
Nombre de messages : 523
Age : 54
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Dim 17 Déc 2017 - 17:52

PS si une protéine n'apporte pas de calorie alors là je ne comprends pas?

Ecoute si tu veux couper les cheveux en 4, présente nous un sujet sur l'alimentation et je mettrai le mien à la corbeille, parce que vraiment je tombe à la renverse que après 1 jour de formation tu contestes tout ce que j'extrais d'un livre écrit par un immense scientifique du milieu du cheval.

La connaissance je me rends compte que la partager c'est périlleux.

Chacun évidemment doit exprimer son point de vue mais là on n'est pas dans le cas, tu assènes et personnellement je ne me serais pas permis, parce que quand on ne maîtrise pas, on reste prudent, et c'est mon CAS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lecat

avatar

Féminin Localisation : lot et garonne
Nombre de messages : 523
Age : 54
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Dim 17 Déc 2017 - 17:56

Et prend le temps de lire : sur la paille à apporter avec la pulpe de betterave.

Il précise qu'il faut de la STRUCTURE donc des fibres longues par ex de paille. Rien à faire de l'apport 0 - qui n'a rien à voir - c'est le besoin c'est de fibres grossières nécessaires au lest digestif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maffy

avatar

Féminin Localisation : Flacheres
Nombre de messages : 11000
Age : 45
Date d'inscription : 12/02/2008

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Dim 17 Déc 2017 - 19:31

oulaaaaaa  Rolling Eyes   calme les filles Laughing ...

faut pas se chauffer les méninges a ce points...Wink rendeer

j'aime bien les articles de techniques d'elevages Wink..j'ai déjà fait une demande pour un calcul de ration...mais je trouve que sans voir le biotope où vivent les chevaux c'est déjà un peu biaisé...mais pourquoi pas Wink

pour la pulpe de betteraves j'abandonne pour le moment surtout parce que ce produit ne m'inspire pas du bon..c'est surement con mais son aspect et son odeur me rebute No ...donc je vais même pas chercher a convaincre les chevaux d'y goûter et me prendre la tête

j'ai etudié un peu les calcul de rations en 97 quand j'ai passé l'ATE, avec des tables de rations..et franchement ..a part analyser chaque aliment ( foin, herbe, cereales) que tu donnes aux chevaux je trouve que le tableau reste imprécis et c'est bien normal..chaque pré, champs, terroir va être différent....du coup ça reste du grosso modo quand même quelque part..(.un peu comme les copros..ça dit des choses..a un instant précis pour un echantillon minuscule)..et puis...?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raviksavouplaiz

avatar

Féminin Localisation : 38
Nombre de messages : 2256
Age : 29
Date d'inscription : 16/07/2008

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Dim 17 Déc 2017 - 20:20

Houla, prends le pas pour toi !!!! je ne te vise absolument pas, ni conteste pour le plaisir de contester tes écrits... C'est pas mon genre, alors désolé d'avoir vexé ton égo c'était pas du tout mon objectif No

Je mets en garde simplement car nous sommes sur internet et mettre des bouts par ci par la (très intéressant et très louable) mais attention à l’interprétation de tels écrits sortis du contexte. Sais pas Beaucoup prennent pour argent comptant alors qu'ils ne prennent pas le temps de s'informer correctement et/ou qu'ils n'ont pas accès à l'ensemble de l'information.

Je parle bien du livre de W. Martin-Rosset qui est sujet à controverse car oui édité trop rapidement. Après personnellement je ne l'ai pas lu, on m'a mit en garde sur le fait qu'il fallait vérifier les composants des aliments par ailleurs car il y avait des erreurs.

Après plusieurs mémoire de recherche professionnel je ne me permettrais jamais d'affirmer des vérités et suis capable de me remettre en question si on est en mesure de me démontrer mon erreur (et heureusement car sinon ça doit être très limitant dans la vie de tous les jours).

Je ne comprends pas ta réaction mais je respecterais ton choix de ne plus vouloir que j'intervienne sur TON post scratch

Ah le milieu du cheval... bonne continuation tout de même ! Je sors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lecat

avatar

Féminin Localisation : lot et garonne
Nombre de messages : 523
Age : 54
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Ven 22 Déc 2017 - 17:11

Martin-Rosset remis en cause, écrit trop vite, alors vraiment tu dis n'importe quoi glanné n'importe comment. Je ne prendrais pas la peine de scanner les premières pages de son ouvrage où sont cités INRA CNRS et toutes les sommités qui y ont contribué. Bravo à toi qui visiblement SAIS mieux.

Il faudra savoir que ton tableau scanné il vient de son bouquin hein vois avec ta véto formatrice.

J'ai horreur de la mauvaise foi et de l'approximation, alors c'est moi qui vous laisse et j'efface comme ça y'aura plus rien de scientifique et chacun pourra cliquer wikipedia. Je suis tellement déçue alors bon vent et bon clics c'est ce qui convient souvent le mieux .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raviksavouplaiz

avatar

Féminin Localisation : 38
Nombre de messages : 2256
Age : 29
Date d'inscription : 16/07/2008

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Ven 22 Déc 2017 - 17:49

Stop ! énergie déployée inutilement... je suis loin (très très loin) de tout savoir et je n'aurais jamais la prétention de l'être. J'ai mis en garde sur quelques données dans le bouquin, je n'ai pas dit qu'il était à foutre à la benne!!!

Respect, diplomatie, amabilité, zen, on souffle... et bonnes fêtes santa

MP (je n'interviendrais plus ici)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lecat

avatar

Féminin Localisation : lot et garonne
Nombre de messages : 523
Age : 54
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Dim 24 Déc 2017 - 13:31

Juste pour aller au bout du bout parce que je n'aime pas l'approximation = me contenter d'infos cliquées de ci de là : j'envoie un courrier :

- tant aux services techniques des Haras Nationaux,
- quasi le même à la nutritionniste Kaeffer (par le biais du site techniques d'élevage)

pour leur demander confirmation du fait que Martin-Rosset aurait écrit un livre "NUTRITION ET ALIMENTATION DES CHEVAUX, sous-titre : Nouvelles recommandations alimentaires de l'INRA", écrit trop vite et dont les données ne seraient pas fiables.

Vraiment si c'est bourré d'erreurs, depuis 1988 et chaque remise à jour, ils y auront mis de la bonne volonté et le site techniques d'élevage diffuse en se basant sur un mauvais support.

J'espère une réponse que je ferai suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loline

avatar

Féminin Localisation : Courtenay
Nombre de messages : 4755
Age : 35
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Dim 24 Déc 2017 - 17:42

Voilà ce que je donne à mes vieilles juments (24 et 29 ans) :
-foin à volonté
-pour celle qui a Cushing, juste 0.5L d'Equigard de St Hippolyt
-pour celle de 29ans(et qui n'est pas à moi mais dont je m'occupe) son proprio me fait passer un mélange d'orge aplatie avec un aliment spécial vieux chevaux de la marque Equifirst ou parfois BestJahre chez St Hippolyt + de la luzerne (luzern mix Sy Hippolyt aussi), on met 2L du mélange et 1L de luzerne et un peu d'huile de tournesol.
Je n'ai pas de connaissances très poussées et très scientifiques, j'ai la fâcheuse manie de faire comme les anciens, je nourris "à l'oeil" : et j'ajuste en fonction de l'état corporel du cheval et de l'observation des crottins.
Je précise aussi que les vieilles juments ont toutes leurs dents ;-) Je mouille bien les rations par contre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicole_du_merens

avatar

Féminin Localisation : Veurey-Voroize
Nombre de messages : 4302
Age : 61
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Dim 24 Déc 2017 - 21:51

maffy a écrit:
comment compenser l'excès de calcium du coup ? quel aliment riche en phosphore..?

Super intéressante, votre conversation ! Super
Il me semble que le foin de base manque de calcium, non ?
En tous cas, tant qu'on reste dans du naturel, le cheval peut a priori gérer les petits déséquilibres...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leponeyinstituteur.com/
lecat

avatar

Féminin Localisation : lot et garonne
Nombre de messages : 523
Age : 54
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Sam 30 Déc 2017 - 15:38

En premier lieu les déséquilibres liés à l'apport de foin seul on les compense en offrant aux chevaux un bloc de minéraux, puisqu'ils vont réguler grâce à cet apport les manques.

Pas besoin d'une analyse biologique spécifique, effectivement l'organisme des chevaux leur permet de compenser, sans en arriver à calculer au gramme près.

Déjà pour nous le faisons nous?

Ci après ma question à C. Kaeffer de Techniques d'élevage, et sa prompte réponse :

Message Je dispose des tables alimentaires + de l'ouvrage Nutrition et alimentation des chevaux - mise à jour de 2011 écrit par W. Martin-Rosset (en collaboration avec IFCE INRA etc). Une cavalière ayant suivi 1 jour de formation sur la nutrition alimentaire a soutenu à 2 reprises qu'il serait notoire que ces ouvrages (livre de 700 pages et son "résumé" reprenant les tables), bien que j'ai spécifié dater de 2011 seraient soumis à controverse parce que "écrits trop vite et contenant des erreurs"? Comme elle a fait état du tableau de Mme KAEFFER (dans les sujets qui fâchent) je lui ai fait remarquer que ce tableau provient du fameux livre. Ainsi je serais surprise que vous vous appuyiez sur des sources erronées. Alors que dois-je en conclure au sujet du travail commun édité par W. Martin-Rosset? Il est obsolète alors que récemment remis à jour. Je vous remercie de l'attention que vous voudrez bien porter à ma demande, c'est tellement important la PRECISION.

Sa réponse :

Bonjour,

Les livres que vous utilisez sont les livres de référence en France et ceux que j'utilise moi-même comme vous avez pu le contater. Ce sont les données les plus récentes effectivement.

Dans l'article que vous évoquez, j'ai fait la comparaison entre les différentes versions des tables INRA, entre la première qui est sortie en 1981 et qui effectivement est obsolète et celles que vous citez et qu'on utilise maintenant pour montrer à quel point la recherche avait fait évoluer les choses.

Je pense que votre interlocutrice a mal compris ma pensée. Pour la préciser, je trouve que pour des personnes qui débutent la nutrition ce sont des livres peu accessibles. En outre, on a parfois nécessité d'aller dans les différents chapitres car selon les auteurs on a parfois des interprétations différentes.

Donc pour moi, ce sont des livres peu adaptés à des personnes qui ont juste suivi une journée d'initiation mais plus réservés à des personnes plus expérimentées comme visiblement c'est votre cas.

En vous souhaitant un joyeux Noël. Cordialement

Catherine Kaeffer
Docteur Ingénieur en agronomie
Nutritionniste équin

Ceci pour dire à quel point la désinformation peut circuler sur le net et qu'il faut se garder de propager quand on n'est pas certain de maîtriser un sujet.

Attention je ne suis pas du tout spécialiste, mais vraiment ça me met à l'envers ce type d'argument qui pour moi ressemble à l'utilisation que le néophyte fait quand il veut interpréter le VIDAL.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lecat

avatar

Féminin Localisation : lot et garonne
Nombre de messages : 523
Age : 54
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Sam 30 Déc 2017 - 15:47

Loline je ne connais pas assez ce que contiennent les préparations que tu énumères. En tout cas ça a l'avantage d'être conçu POUR.

Tant qu'un cheval a ses dents, il n'y a pas à s'alarmer s'il est en état.

D'ailleurs, et comme Joël l'a fait remarquer, même si nourrir avec l'oeil n'est pas parfait, c'est évidemment un indicateur précieux.

La seule chose que je trouve inutile c'est l'orge aplatie. Lorsqu'on l'achète toute faite elle perd toutes ses propriétés utiles au bout de 3 jours. Donc ça ne sert qu'à remplir. Et encore une fois ne pas oublier dans ce cas un apport d'aliment minéral vitaminé (comme les blocs du commerce).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raviksavouplaiz

avatar

Féminin Localisation : 38
Nombre de messages : 2256
Age : 29
Date d'inscription : 16/07/2008

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Sam 30 Déc 2017 - 22:49

lecat a écrit:
En premier lieu les déséquilibres liés à l'apport de foin seul on les compense en offrant aux chevaux un bloc de minéraux, puisqu'ils vont réguler grâce à cet apport les manques.

Pas besoin d'une analyse biologique spécifique, effectivement l'organisme des chevaux leur permet de compenser, sans en arriver à calculer au gramme près.

Déjà pour nous le faisons nous?

Ci après ma question à C. Kaeffer de Techniques d'élevage, et sa prompte réponse :

Message Je dispose des tables alimentaires + de l'ouvrage Nutrition et alimentation des chevaux - mise à jour de 2011 écrit par W. Martin-Rosset (en collaboration avec IFCE INRA etc). Une cavalière ayant suivi 1 jour de formation sur la nutrition alimentaire a soutenu à 2 reprises qu'il serait notoire que ces ouvrages (livre de 700 pages et son "résumé" reprenant les tables), bien que j'ai spécifié dater de 2011 seraient soumis à controverse parce que "écrits trop vite et contenant des erreurs"? Comme elle a fait état du tableau de Mme KAEFFER (dans les sujets qui fâchent) je lui ai fait remarquer que ce tableau provient du fameux livre. Ainsi je serais surprise que vous vous appuyiez sur des sources erronées. Alors que dois-je en conclure au sujet du travail commun édité par W. Martin-Rosset? Il est obsolète alors que récemment remis à jour. Je vous remercie de l'attention que vous voudrez bien porter à ma demande, c'est tellement important la PRECISION.

Sa réponse :

Bonjour,

Les livres que vous utilisez sont les livres de référence en France et ceux que j'utilise moi-même comme vous avez pu le contater. Ce sont les données les plus récentes effectivement.

Dans l'article que vous évoquez, j'ai fait la comparaison entre les différentes versions des tables INRA, entre la première qui est sortie en 1981 et qui effectivement est obsolète et celles que vous citez et qu'on utilise maintenant pour montrer à quel point la recherche avait fait évoluer les choses.

Je pense que votre interlocutrice a mal compris ma pensée. Pour la préciser, je trouve que pour des personnes qui débutent la nutrition ce sont des livres peu accessibles. En outre, on a parfois nécessité d'aller dans les différents chapitres car selon les auteurs on a parfois des interprétations différentes.

Donc pour moi, ce sont des livres peu adaptés à des personnes qui ont juste suivi une journée d'initiation mais plus réservés à des personnes plus expérimentées comme visiblement c'est votre cas.

En vous souhaitant un joyeux Noël. Cordialement

Catherine Kaeffer
Docteur Ingénieur en agronomie
Nutritionniste équin

Ceci pour dire à quel point la désinformation peut circuler sur le net et qu'il faut se garder de propager quand on n'est pas certain de maîtriser un sujet.

Attention je ne suis pas du tout spécialiste, mais vraiment ça me met à l'envers ce type d'argument qui pour moi ressemble à l'utilisation que le néophyte fait quand il veut interpréter le VIDAL.



Et bien effectivement ça a le mérite d'être claire, mea culpa j'ai fait un amalgame entre l'ancienne version et la version récente. Cependant note qu'elle te conseille tout de même de vérifier les interprétations des données d'un chapitre à l'autre... (tiens donc ?). D’où l'importance de ne pas se baser que sur une seule source et d’où le danger de citer, en sortant de son contexte des écrits (je t'invite à relire mon intervention a ce sujet car visiblement le message ne passe pas...! ton interprétation de mes écrits n'est pas la mienne). Je maintiens les chiffres ce ne sont que des chiffres interprétables d'une multitude de façon... chiffres qui peuvent varier d'un auteur à l'autre, d'un pays à l'autre, d'une année à une autre! je n'ai rien inventé c'est le principe de la recherche...

J'ai mis en garde sur quelques données dans ce livre, je n'ai JAMAIS dit qu'il était à mettre à la benne. J'ai d'ailleurs acheté entre autre livres, la synthèse du même auteur !!!! c'est dire...!

Mais ravie (enfin surtout pas en fait) qu'il y ai des personnes comme toi qui aime flatter leur égo et n'hésite pas à perdre une énergie folle pour le faire... J'aurais aimé que tu prenne le temps de lire/répondre à mon message privé (bien trop sympa) ou je m'excusais de t'avoir visiblement offensé par mes interventions suite à ton agressivité.

Dommage que tu n'ai pas profité de ton échange avec Catherine pour lui demander son point de vue sur l'alimentation des vieux chevaux, du danger de la pulpe de betterave et de l'utilisation des blocs de minéraux car visiblement  (en bonnes personnes expérimentées que vous êtes j'entends) vos avis divergent quelque peu sur la question. Mais bon la encore ce n'est qu'une interprétation de ma part... Dommage que tu n'assume plus tes premiers messages, c'était l'occasion de permettre a des néophytes de comprendre pourquoi il est important de s'intéresser de près à l'alimentation des chevaux et pourquoi sur un sujet aussi complexe il est primordial de se former.

Perso je ne jouerais pas à l'apprenti sorcier avec mes animaux sur les questions de l'alimentation et contrairement à toi ne conseillerais pas dans une domaine si complexe que je ne maîtrise pas, par contre contrairement à ce que j'avais annoncé précédemment (on ne va pas être copine hein mais bon de toute façon c'est mal parti) je continuerais de mettre en garde si besoin (et sous réserve que j'en ai l'information) mes connaissances Isèroises au sujet des dernières modes alimentaires pour le bien être de nos compagnons à 4 pattes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lecat

avatar

Féminin Localisation : lot et garonne
Nombre de messages : 523
Age : 54
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Dim 31 Déc 2017 - 16:50

Où vois tu écrit qu'elle me conseille de vérifier d'un chapitre à l'autre (je parle là des écrits Martin-Rosset, le seul auteur que j'ai cité)?

Elle parle d'une version de 1981 que je n'ai jamais évoquée, et que je ne connais pas.

Mon ego ne s'appelle pas Martin-Rosset.

Tu écris trop vite et te bases sur des racontars de forums obscurs style que ce livre aurait été écrit trop vite et patati.

La version des écrits scientifiques que j'ai évoqués sont la dernière mise à jour officielle et tu ne peux pas avoir autre chose de plus récent. Donne moi le titre de ton ou tes livres et l'année de publication.

D'ailleurs Le tableau INRA de C. Kaeffer date de 2012, donc de la dernière mise à jour de 2011 de mes 2 livres de W. Martin-Rosset.

D'ailleurs va lire les articles des Haras Nationaux, dans quasi tous les articles, à la fin il y a systématiquement mentionné Martin-Rosset, sauf évidemment s'il s'agit d'un domaine qu'il n'a pas exploré.

Donc oui j'insiste parce que la précision c'est mon kiff, je viens de la filière juridique / judiciaire où chaque mot doit avoir sa juste place et personnellement je ne vois pas l'utilité de compiler plusieurs auteurs parce que je n'en n'ai pas l'utilité.

Je n'ai rien contre toi c'est ta façon d'avoir jeté le discrédit sur un tel travail qui est malvenu (pas le mien hein!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lecat

avatar

Féminin Localisation : lot et garonne
Nombre de messages : 523
Age : 54
Date d'inscription : 30/12/2011

MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   Sam 13 Jan 2018 - 12:14

Réponse datant du 9 janvier dernier des Haras Nationaux, et là encore LIRE STRICTEMENT ce qui est écrit et ne pas interpréter de manière subjective

"Bonjour
Les éditions "Nutrition et alimentation des chevaux et Tables des apports alimentaires 2011- W Martin Rosset et coll sont aujourd'hui les références en termes d'alimentation et de rationnement qui sont les plus fiables en version française.
W Martin Rosset ainsi que tous les auteurs qui ont collaboré dans ces ouvrages sont des chercheurs et experts de l'INRA ou autres laboratoires de recherche qui ont travaillé pendant toutes leurs carrières dans la recherche en alimentation et la vulgarisation des connaissances en nutrition équine. Tous les chapitres abordés sont issus d'expérimentations réalisées dans des laboratoires agréés et reconnus et qui ont fait l'objet de publications scientifiques approuvés. Ces ouvrages ne peuvent donc pas être remis en cause quant à leur validité des données techniques et scientifiques.
Le temps passe et donc bien sûr que de nouvelles données scientifiques sont auj. publiées. Nous nous efforçons d'apporter cette nouvelle connaissance à travers la publication de fiches techniques dans notre encyclopédie équipaedia ou articles équ'idée.

Cordialement

Pauline DOLIGEZ
Ingénieur de développement "alimentation et entretien du cheval"
Département Développement
Direction du Développement et de la Recherche
Institut français du cheval et de l'équitation
La Jumenterie du Pin
61310 EXMES
tél 06 27 48 11 19 "
********
(pour bonne règle je recopie ma demande initiale à leur attention :

Demande :
SUR LIVRE DE W; MARTIN-ROSSET rédigé en coordination avec vos services

Je dispose des tables alimentaires + de l'ouvrage Nutrition et alimentation des chevaux - mise à jour de 2011 écrit par W. Martin-Rosset.

Une cavalière ayant suivi 1 jour de formation sur la nutrition alimentaire a soutenu à 2 reprises qu'il serait notoire que ces ouvrages (livre de 700 pages et son "résumé" reprenant les tables alimentaires), bien que j'ai spécifié dans nos échanges dater de 2011 seraient soumis à controverse parce que "écrits trop vite et contenant des erreurs"?

Comme elle a fait état d'un tableau de Mme KAEFFER (Techniques d'élevage) je lui ai fait remarquer que ce tableau provient du fameux livre.

Je sais bien qu'un milliardaire américain a projeté de faire construire une fusée pour valider la fait que la terre est plate, mais.....

Alors que dois-je en conclure au sujet du travail commun édité par W. Martin-Rosset? Il est obsolète et sujet à contestations alors que récemment remis à jour ?

Je vous remercie de bien vouloir prendre le temps de me répondre, ce sujet me tenant particulièrement à coeur : la précision de mes sources.

Bien cordialement)"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alimentation des poneys / chevaux âgés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alimentation des poneys / chevaux âgés
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» l'alimentation crue que préconise l'institut HIPPOCRATE
» alimentation
» cable alimentation XBOX 360
» Les fashion stars
» Malicorne - Quand je menai mes chevaux boire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les cavaliers de l'Isère :: Votre cheval au quotidien :: Santé et soins-
Sauter vers: