Les cavaliers de l'Isère

Un forum dédié aux cavaliers isérois, pour organiser des sorties, échanger des idées, ....
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 RÉCOLTE, SÉCHAGE, PRÉPARATION ET CONSERVATION DES PLANTES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
oskarnika

avatar

Masculin Localisation : Strasbourg
Nombre de messages : 185
Age : 75
Date d'inscription : 21/06/2010

MessageSujet: RÉCOLTE, SÉCHAGE, PRÉPARATION ET CONSERVATION DES PLANTES   Ven 14 Avr 2017 - 19:24

Ernte, Trocknen, Vorbereitung und Erhaltung der Heilkräuter








RÉCOLTE, SÉCHAGE, PRÉPARATION ET CONSERVATION
DES PLANTES MÉDICINALES




La récolte, le séchage, la préparation et la conservation des plantes médicinales sont des étapes aussi importantes les unes que les autres et chacune devra être menée avec le plus grand soin afin que celles-ci conservent le maximum de leurs vertus thérapeutiques.

LA CUEILLETTE :

En tout premier lieu, on devra connaitre avec précision les plantes que l'on récolte afin d'éviter tout risque d'intoxication involontaire.

Les confusions les plus courantes surviennent le plus souvent entre la Ciguë, qui est extrêmement toxique, et l'Anis vert, le Fenouil, la Carotte sauvage, etc...

Le Pissenlit, l'Aunée, la Piloselle, etc..., peuvent être confondus avec la Porcelle qui est un neurotoxique puissant pouvant entrainer le harper australien.

On choisira des endroits éloignés des routes et des chemins poussiéreux afin d'éviter le plus possible la présence d'éléments indésirables.

Les conditions météorologiques étant très importantes dans la cueillette des plantes, on devra éviter le temps humide, pluvieux ou orageux afin que celles-ci puissent sécher dans les meilleures conditions possibles.

Lorsqu'on désire cueillir les plantes entières avec leurs tiges et leur feuilles, les trop grandes chaleurs sont à éviter, il est donc préférable de les récolter le matin avant la hausse de la température.

En revanche, un temps chaud et ensoleillé est favorable à la récolte des fleurs au moment de la journée où elles sont pleinement épanouies.

Les vertus thérapeutiques des simples étant liées à la conservation de leurs qualités organoleptiques, il est important de les manipuler avec soin, de ne pas les laisser longtemps au sol et d'éviter l'utilisation des sacs en matière plastique qui peuvent favoriser une fermentation dommageable à la récolte.

LE SÉCHAGE :

Un séchage convenable de la plante favorisera un maximum d'efficacité alors qu'à l'inverse, elle sera non seulement dénuée d'une majeure partie de ses effets thérapeutiques mais pourra présenter un danger potentiel par la présences de moisissures dues à une dessiccation incomplète.

Les plantes devront être mises à sécher le plus rapidement possible après leur récolte.

Le lieu idéal pour un séchage optimal est un grenier bien ventilé et à l'abri des rayons ultra-violets directs du soleil, à défaut de grenier on peut également faire sécher sa cueillette dans une pièce de la maison, toujours à l'abri des rayons solaires directs.

Pour les feuilles, le moyen le plus pratique est de lier les plantes en bouquets et de les pendre la tète en bas à une poutre ou une ficelle tendue dans la pièce :



Pour les fleurs et les racines, on utilisera des claies grillagées placées sur des tréteaux ou aménagées en tiroirs :


Le séchage des plantes est variable selon la partie de la plante et la température ambiante :

Les fleurs nécessitent de 3 à 8 jours environ, à 25°C.

Les feuilles nécessitent de 4 à 6 jours environ, à 25°C.

Les racines, préalablement tranchées, nécessitent de 8 à 10 jours environ, à 25°C.

Après séchage, l'humidité contenue dans les plantes sera progressivement retirée et le poids sera sensiblement diminué, ainsi par exemple, la feuille d'artichaut contenant 90% d'eau, 1 kilo de plante fraiche donnera 100 grammes de plante sèche; la feuille d'Achillée Millefeuilles contenant 70% d'eau, 1 kilo de plante fraiche donnera 300 grammes de plante sèche.

Voici quelques exemples :

Artichaut feuilles :                      ±10% de plante sèche.
Calendula fleurs :                       ±10% de plante sèche.
Bouillon Blanc fleurs :                ±15% de plante sèche.
Orties feuilles :                           ±15% de plante sèche.
Angélique racines :                    ±20% de plante sèche.
Achillée Millefeuilles feuilles :   ±30% de plante sèche.

Après la dessication, les feuilles et les fleurs doivent avoir conservé leurs qualités organoleptiques et présenter une belle couleur, plus ou moins marquée selon les plantes récoltées :


Feuilles d'Ortie parfaitement séchées,
elles sont vertes et croustillantes.

Des feuilles friables et des tiges faciles à casser sont un gage de dessication optimale pour une conservation idéale.

Lorsque le séchage est terminé, il est préférable de ne pas laisser les plantes plus longtemps à l'air libre car elles peuvent devenir grisâtres et perdre une partie de leurs propriétés.

PRÉPARATION :

Destinées à l'usage humain, les feuilles, fleurs ou racines séchées seront conservées entières pour des infusions ou décoctions.

Pour un usage destiné aux chevaux, il est préférable de les pulvériser à l'aide d'un moulin à café électrique à ailettes et de les tamiser avant de les mettre dans un récipient et les administrer ensuite aux doses préconisées sur les fiches figurant sur le forum.

Concernant les racines, on devra les diviser en fines tranches avant de les sécher pour une dessication et une pulvérisation plus aisées.

CONSERVATION :

Lorsque les plantes sont séchées et pulvérisées, on doit les conserver soigneusement dans des récipients hermétiquement fermés.

Deux types de contenants conviennent parfaitement à cet usage : les boites en fer blanc et les bocaux à conserves en verre, munis d'un joint caoutchouc et d'une fermeture à levier ("Le Parfait", "Weck-Rillenglas", "Gerrix", etc...).

Les boites métalliques les bocaux doivent être parfaitement secs et nets d'impuretés avant d'y mettre les plantes afin d'éviter toute moisissure ou acariens de stockage.

Les récipients devront être hermétiquement fermés et stockés à l'abri des rayons solaires directs et de sources de chaleur, l'idéal est de les entreposer dans une armoire ou un meuble clos.

Malgré une bonne conservation, les plantes devront être renouvelées chaque année car elles peuvent perdre jusqu'à 50% de leur efficacité après un an de stockage.

CALENDRIER DE RÉCOLTE DES PLANTES MÉDICINALES :

En complément de cette fiche, voici le calendrier des récoltes qui précise les époques de cueillette des différentes parties d'une même plante au fil du temps; les plantes citées sont les plus couramment utilisées.

En raison de l'universalité de la botanique, les noms des plantes sont rédigés en latin.

Afin de faciliter la recherche, il sera utile de se référer au nom latin des plantes figurant sur toutes les fiches :


Quelle : Vel'ká kniha liečivých rastlín - Jan Volák a Jiří Stodola. SVK.


Quelle : Vel'ká kniha liečivých rastlín - Jan Volák a Jiří Stodola. SVK.


Quelle : Vel'ká kniha liečivých rastlín - Jan Volák a Jiří Stodola. SVK.


Quelle : Vel'ká kniha liečivých rastlín - Jan Volák a Jiří Stodola. SVK.


Quelle : Vel'ká kniha liečivých rastlín - Jan Volák a Jiří Stodola. SVK.


Quelle : Vel'ká kniha liečivých rastlín - Jan Volák a Jiří Stodola. SVK.


© 2020


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://equuscaballusherbula.forumactif.org/
 
RÉCOLTE, SÉCHAGE, PRÉPARATION ET CONSERVATION DES PLANTES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» séchage saucisson
» Réparation fap cassé : changement de couleur
» barre de séparation
» séparation/garderie?
» préparation 1er commande ... ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les cavaliers de l'Isère :: Votre cheval au quotidien :: Santé et soins-
Sauter vers: