Les cavaliers de l'Isère

Un forum dédié aux cavaliers isérois, pour organiser des sorties, échanger des idées, ....
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le cavalier, ce prédateur mal assumé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marizette

avatar

Féminin Localisation : 38840
Nombre de messages : 1462
Age : 32
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Le cavalier, ce prédateur mal assumé   Mer 3 Fév 2016 - 22:00

Petit article intéressant Smile
http://www.winchikala.com/actualite/le-cavalier-ce-predateur-mal-assume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicole_du_merens

avatar

Féminin Localisation : Veurey-Voroize
Nombre de messages : 4215
Age : 61
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Le cavalier, ce prédateur mal assumé   Dim 22 Jan 2017 - 21:59

Je n'avais pas vu... Super article Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leponeyinstituteur.com/
HélèneK



Féminin Localisation : 38460 VEYSSILIEU
Nombre de messages : 266
Age : 57
Date d'inscription : 14/08/2013

MessageSujet: Re: Le cavalier, ce prédateur mal assumé   Lun 23 Jan 2017 - 17:55

Article très intéressant pour tout ce qu'il ne faut pas faire. Mais je me pose plein de questions sur ce qu'il faut faire. Où mettre le curseur?

Par exemple, mes chevaux vivent en troupeau stable mais se séparent quelquefois pour quelques heures de balade. Je pense que c'est effectivement un petit stress à surmonter, mais avec l'habitude, ils ont l'air de s'y faire plutôt bien.
Pour la nourriture, si c'est à volonté,ils sont trop gros, donc je fractionne en plusieurs petits repas de foin essentiellement. Je leur donne aussi un peu de paille car j'ai remarqué que ça les occupe plus longtemps (mais je n'arrive pas aux 18h par jour).
Pour le travail, pas de mors, juste des rênes sur la muserolle, donc on ne peut pas y arriver si le cheval est dans la fuite.

Ce que je veux dire, c'est qu'on doit chercher le meilleur compromis possible, ce n'est pas l'idéal, mais sinon plus de chevaux domestiques? Qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicole_du_merens

avatar

Féminin Localisation : Veurey-Voroize
Nombre de messages : 4215
Age : 61
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: Le cavalier, ce prédateur mal assumé   Lun 23 Jan 2017 - 21:04

Mes chevaux aussi s'habituent très bien aux séparations de moins de 24h dans le troupeau. Il suffit de ne laisser personne complètement seul, et de faire des séparations d'abord courtes puis progressivement plus longues.

Pour le fourrage, il est possible de laisser de la paille à disposition (sous filet pour éviter les excès). C'est ce que je fais quand il ne fait pas assez froid pour que les poilus brûlent leurs calories. Laughing

Pour le travail, pas de mors, ce n'est valable qu'avec un moyen de tenue suffisamment convaincant. J'utilise la bride sans mors avec muserolle semi-rigide. Mais il faut une monte d'extérieur, sans contact.
Avec les rênes sur la muserolle, impossible d'empêcher mes gourmands de plonger le nez dans l'herbe à la 1ère occasion !!

Quoi qu'il en soit, un cheval travaillé dans le respect et la motivation en redemande le lendemain, c'est tout ce qui compte... cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leponeyinstituteur.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cavalier, ce prédateur mal assumé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cavalier, ce prédateur mal assumé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Criquebeuf-en-Caux - CAVALIER LEMAITRE MAUCONDUIT LEMESLE
» Quizz pour cavalier.
» Notre secteur dans l'enquette du "Roi Prédateur"
» Swatch avec Jumbo milk
» Une solution écolo contre les limaces

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les cavaliers de l'Isère :: Conversations diverses :: Les grands débats-
Sauter vers: