Les cavaliers de l'Isère

Un forum dédié aux cavaliers isérois, pour organiser des sorties, échanger des idées, ....
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Paroles d'un éleveur, message adressé surtout aux particuliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marizette

avatar

Féminin Localisation : 38840
Nombre de messages : 1462
Age : 32
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Paroles d'un éleveur, message adressé surtout aux particuliers   Dim 25 Jan 2015 - 15:15

J'ai lu ça ce matin, ça ne s'applique pas qu'aux Irish, les PRE, Frisons, Welsh, Connemara, mais aussi les races allemandes sont concernées (en fait...tout ce qui est à la mode^^)



J'ai eu envie de vous raconter une petite histoire suite à ces question bizarres qu'on lit souvent sur le caractère de notre race...

EDIT : vu les réactions de gens suite à mon article, je précise qu'il s'agit de l'histoire D'UN seul cheval (même si il représente les cas les plus fréquents, ça ne met pas tous les exceptions dans le même sac).
D'autre part, je ne stigmatise pas non plus tous les chevaux exportés ni tous les élevages du berceau de la race. Nous allons traiter des chevaux Discount... et expliquer que si ils sont discount (sauf vente urgente pour cause personnelle d'un particulier)... il y a des raisons... les voici...
Et d'autre part je rappelle que le sujet est d'où vient cette réputation étrange et injustifiée sur le caractère de notre race... bon toutes ces précautions d'usage prises... on démarre émoticône tongue...

Un jour sur un forum de la race un membre au détour d'une conversation en vient à poster ce message "je n'ai pas payé cher mon irish (moins de 1000€)... les gens qui payez plus cher vos chevaux chez des éleveurs vous êtes des c**s... au prix où ces voleurs vous vendent leur poulain, j'ai un adulte importé montable directement"

On lui dit quelque chose comme le fait qu'il soit peu cher à ce point n'augure probablement rien de bon... tiens au passage : "a t'il des papiers à ce tarif ?"

Il précise alors : "ce n'est de toute façon pas pour faire des concours, ni pour faire comme tout ces frimeurs avec leurs papiers !!!"

Et tout fier montre des photos de son affaire...

Evidemment divers membres outrés par l'ensemble de ses propos et la vision de ses photos... surtout les éleveurs, juges de race, anciens dans la race et en fait tout ceux qui ont des yeux... lui disent que son cheval n'a pas de papiers et pour cause, ce n'est pas un Irish, tout au plus un croisé et encore le parent irish qui était dans le mélange devait être pas top vu qu'il montre les défauts morphologiques qu'on rencontre le plus souvent sur les mauvais irish purs. Cela dit ça pourrait même être un poney pie x trait... avoir des taches et des gros os, n'a jamais fait d'un cheval un irish.

Bien sûr, le posteur est vexé et en plus de quelques vociférations, il rappelle que : "de toute façon je mefou du le type, c'est pas grave, et puis moi c'est le mental qui m'intéresse dans cette race".

Mais il oublie une loi de la génétique... le mental est tout aussi transmissible génétiquement que le physique !!!!
Aussi plus un animal par croisements (plus ou moins éloignés et plus ou moins antérieurs) s'éloigne du type de sa race, plus il a des risques forts que son caractère s'éloigne du caractère typique de la race qui était convoité au départ.

Il oublie aussi qu'un cheval à prix discount, à reçu un départ discount dans la vie... les vermifuges, vaccins, soin à la mère pendant la gestation et après, soins au poulain jusqu'a son sevrage, sélection... coûtent approximativement 3000€ à l'éleveur puis jusqu'a son débourrage celui-ci compris au moins 3000€ autres euros... celui qu'il a eu pour moins de 1000€ aura-t'il eut tt ça ? Evidemment non, le sien est le plus probablement issus de l'exportation, d'un élevage de 500 ou 1000 chevaux où ils vivent sans soins particuliers, à la dure, sans complémentation autre que ce qui est nécessaire à ce qu'il restent majoritairement en vie.... ce qui claque, claque... le véto n'est jamais appelé, sur le nombre total ça passe en perte et profit... en bref du bétail élevé à la sauvage !

Et puis croyez vous que le cheval à reçu une éducation appropriée depuis la naissance, manipulé, donner ses pieds, apprendre à être proche de l'homme etc etc... vu le nombre et vu le reste des soins (vu le prix aussi, on a ce qu'on paye)... ? Bien sûr que non ! Ses seuls contacts avec l'homme ont été rudes et traumatiques... choppé pour le sevrage, éventuellement choppé entre le sevrage et ses 2ans-2ans1/2 pour un vermifuge administré avec violence et sans ménagement afin de dire qu'il reste en vie... mais vraiment si c'est un extrêmement chanceux !!! Et enfin rechoppé une dernière fois pour un débourrage à l'arrache profitant de sa panique pour faire ça vite fait.... et hop le camion de l'exportation l'embarque vers le continent serré avec d'autres canassons-bétail.

Laissons en là l'histoire un moment... le nouveau proprio tout fier de sa bonne affaire et le cheval qui n'a pas trop bien démarré dans la vie...

Quelques temps plus tard...

Tiens aucunes nouvelles sur le forum de la race... aucune.

Mais on en retrouve la trace sur un forum généraliste sur les chevaux...
Le propriétaire donne des nouvelles et son avis bien arrêté sur la race :
"Je ne comprend pas pq les gens disent que l'irish cob est un cheval facile... j'ai toutes les peines du monde à rester dessus, même mon moniteur ne s'en sort pas avec..."

C'est là que moi j'ai envie de répondre : "Nooooooon ? C'est vrai ? émoticône angel"

Mais que lui ajoute : "c'est dégueulasse de mentir comme ça pour faire vendre, les éleveurs d'irish sont vraiment tous des escrocs !! C'est une race vraiment très difficile avec un très mauvais caractère, même dangereux... le mien est fou, il a peur de tout et m'embarque tout le temps, quand il ne me vire pas... "

Alors là 2 cas de figures s'offrent à lui...

soit il est responsable et fait des tas et des tas de frais avec des "chuchoteurs", éducateurs, comportementalistes etc etc... pour tenter avec du temps de reprendre tout à zéro plus proprement... parfois ça marche, et pour bien plus cher au final qu'un irish bien dans sa tête et typé, il se retrouve au final avec un ersatz qui n'y ressemble que de loin au pré quand l'herbe est haute et avec les yeux plissés, mais qu'il aime quand même, avec lequel il n'a pas vraiment confiance en extérieur, mais bon pas moins qu'avec un cheval de selle réformé qu'on avait pas acheté comme "une assurance vie".
Parfois il n'a pas cette chance et fini avec une tondeuse à gazon qu'il ne montra plus, mais gardera par compassion... mais qui lui aura quand même coûté au final aussi cher voir plus qu'un irish bien né avec lequel il serait en train de s'éclater dans les bois.

Soit il ne prend pas ses responsabilités et le dégage chez un autre pigeon qui plus tard se rendant compte du comportement du cheval sera un second à colporter : "que les irish sont décidément de bien sales bêtes et que les éleveurs passionnés sont décidément bien menteurs."

Reprenons l'histoire... de fil en aiguille ceux là et les autres disent à qui veut bien l'entendre, moniteurs, vétérinaires, maréchaux, proprios de club, éleveurs et proprios d'autres races que "les irish cob sont des chevaux bien difficile, ingérables et qu'il faut être vachement calés pour arriver à rester sur leur dos"... les oreilles de tout ce petit monde habitués aux chevaux classiques n'ayant jamais vu d'irish qu'en photo et déjà très enclins à penser d'eux même que c'est bien ridicule de vouloir monter sur un trait tout poilu et en plus pie, les croient bien volontiers... ces proprios et ex proprio eux qui ont déjà eu un de ces chevaux décidément qui ne valent vraiment rien... et vont tout naturellement continuer à propager cette "bonne parole"...
Bien sûr, ceux d'entre eux qui sont vétos, moniteurs, éleveurs, maréchaux auront encore plus de poids pour appuyer ces propos et auront l'occasion de prêcher le plus grand nombre.. (même si eux même, rappelons le; n'en ont jamais vu... si ce n'est éventuellement le mauvais au départ de la conversation)

Revenons un instant au forum sur la race irish... les anciens membres ne comprennent pas pourquoi de plus en plus de nouveaux arrivent avec cette question :"on m'a dit que comme j'étais assez moyen comme cavalier, l'irish n'était pas du tout fait pour moi... C'est vrai que c'était une race pour des cavaliers qui maîtrisent car c'est une race très difficile ?"

Eux qui connaissent leurs chevaux comme "plus cool, câlin et pardonneur qu'eux tu meurs", "je mets sans soucis et en toute confiance mon gamin sur le dos de mon étalon reproducteur", "une race plus facile heuuuu appart le cheval à bascule, je vois pas", etc... tombent évidement à juste titre des nues...

(Et encore pour une personne qui suffisamment attiré par le physique de la race vient poser cette question pour être sûre... combien d'autres dégouttée par ce qu'on leur a dit ne viennent pas la poser, et sont à la fois déçues mais sont aussi des clients potentiels perdus par nos éleveurs déjà à l'agonie ? Voire même qui deviennent eux-aussi colporteurs ?)

Les nouveaux quant à eux qui arrivent sur le même forum la bouche en coeur et ne comprennent pas pourquoi il sont mal reçu quand ils demandent de leur trouver : "un irish ou un gypsy, avec beaucoup de poil, palomino mais bon silver au pire ça va aussi, adulte, débourré, passe-partout, fiable pour moins de 1800€"
(alors que rappelons le, un irish bien né, classique en type et robe, va coûter autour de 3000€ au sevrage à son éleveur)
Le nouveau rappelle alors :"je me fou des papiers" (cool alors le poulain coûte 2700€ en prix de revient à l'éleveur voilà qui change tout...)

Et là le cercle vicieux est reparti avec un membre bienveillant qui précisera "qu'un irish ça se trouve pour 800€ et qu'il faut être bien bête pour les payer les sommes que ces arnaqueurs d'éleveurs demandent..."

Zut on est repartis émoticône tongue...

Voilà pourquoi on trouve que de diffuser sur les forums de race, de payer un pur Irish à prix discount, c'est pas normal... c'est même un message dangereux pour la race (favoriser l'absence de sélection on vous fait pas un dessin), pour les éleveurs de chevaux de qualité (vu le nombre qui mettent la clé sous la porte ou y songent, pas de dessin non plus), et pour les futurs acheteurs (ben oui on est tous déjà tombé de cheval ça peut vraiment faire très bobo)...

Voilà une des causes qui qui bousille la réputation de la race et pourquoi cette question bizarre revient si souvent....

D'autres causes : comme les débutants complets, non-encadrés qui prennent une race facile pensant qu'elle palliera à leur absence d'expérience et qui sont ensuite fort logiquement déçus...feront peut-être l'objet d'un prochain article.

Il serait aussi intéressant de parler des frais de santé et d'alimentation qu'on peut avoir en bonus avec les chevaux discount et qui les rendent au final bien plus cher que l'achat de chevaux bien nés et en pleines santé plus chers au départ

Seb Lambeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SHARLIE

avatar

Féminin Localisation : BELLEGARDE POUSSIEU
Nombre de messages : 1176
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: génétique   Dim 25 Jan 2015 - 16:02

la génétique a surement un role mais l éducation est primordiale ;le souci,c est que ce cheval est vendu comme cheval-chien (un gros nounours sympa)et du coup,il y a moins de rigueur et d exigence par rapport a un autre cheval.c est un trait donc pépère !j ai souvent entendu ce discours ,le premier cavalier débutant pense faire des randos sur le dos d un bon canapé et c est la deception ( les gens se retrouvent avec une bombe) car il faudra toujours de l éducation et meme plus ! et on voit de suite la différence quand il sort d un elevage sérieux.
les welsh,PRE et autres sont des chevaux a caractère donc réservés a des cavaliers confirmés (pas en galop!)...le vrai souci est là. Les cobs sont des chevaux de gitans qui étaient intégrés au sein de la famille donc trés domestiqués;de nos jours,le cheval doit servir en temps et en heure quand on l a décidé avec souvent un débourrage accéléré,cela ne peut pas marcher.
perso,j en connais 2 ou 3 qui s en voient en ce moment avec leurs "nounours"...et cela ressort,le comportement du proprio est souvent le déclencheur de problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.francismourephotographe.com/#!equitation-/cg1t
Swingy

avatar

Féminin Localisation : Saint Pierre d'Alvey (Avant Pays Savoyard)
Nombre de messages : 3182
Age : 33
Date d'inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Re: Paroles d'un éleveur, message adressé surtout aux particuliers   Dim 25 Jan 2015 - 16:22

"Mais il oublie une loi de la génétique... le mental est tout aussi transmissible génétiquement que le physique !!!!
Aussi plus un animal par croisements (plus ou moins éloignés et plus ou moins antérieurs) s'éloigne du type de sa race, plus il a des risques forts que son caractère s'éloigne du caractère typique de la race qui était convoité au départ."

certes oui............. cependant, il n'y a aucun jugement de caractère dans les concours de modèle et allures...... malheureusement Neutral Donc on a beau "prôner" le caractère idéal de telle ou telle race..... c'est un peu aberrant!

Moi je dis que c'est en fonction de chaque individu, et c'est au travail de l'éleveur de retrouver dans son travail sur la génétique, d'avoir des chevaux à bon caractère.
Et pas dire c'est telle race alors il a tel caractère (même si effectivement, on retrouve certains recoupement de caractère selon les races).
Un bon croisé porte-fenêtre peut avoir un super mental, et un pur race un caractère complètement dingue.

Et puis................. mis à part la génétique, hein, c'est surtout le travail et la manipulation qui font essentiellement le "bon" caractère. Le travail du poulain ET de la mère..... Rolling Eyes et les chevaux dit à mauvais caractère ou délicat...... c'est souvent qu'il y a eu un passif derrière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marizette

avatar

Féminin Localisation : 38840
Nombre de messages : 1462
Age : 32
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Paroles d'un éleveur, message adressé surtout aux particuliers   Dim 25 Jan 2015 - 17:03

SHARLIE a écrit:
la génétique a surement un role mais l éducation est primordiale ;le souci,c est que ce cheval est vendu comme cheval-chien (un gros nounours sympa)et du coup,il y a moins de rigueur et d exigence par rapport a un autre cheval.c est un trait donc pépère !j ai souvent entendu ce discours ,le premier cavalier débutant pense faire des randos sur le dos d un bon canapé et c est la deception ( les gens se retrouvent avec une bombe) car il faudra toujours de l éducation et meme plus ! et on voit de suite la différence quand il sort d un elevage sérieux.
les welsh,PRE et autres sont des chevaux a caractère donc réservés a des cavaliers confirmés (pas en galop!)...le vrai souci est là. Les cobs sont des chevaux de gitans qui étaient intégrés au sein de la famille donc trés domestiqués;de nos jours,le cheval doit servir en temps et en heure quand on l a décidé avec souvent un débourrage accéléré,cela ne peut pas marcher.
perso,j en connais 2 ou 3 qui s en voient en ce moment avec leurs "nounours"...et cela ressort,le comportement du proprio est souvent le déclencheur de problèmes.

il y a des lignées réputées pas faciles, ou en tout cas pas pour des amateurs, comme L'arc de Triomphe (le bai sur la vidéo)



Chez les welsh,on sait très bien que certaines lignées sont plus "pratiques" que d'autres

Pour les Irish, je pense qu'il se bat contre les croisements non réfléchis, car le but de l'éleveur est de fixer les qualités, mais si pas de réflexion sérieuse, on risque de fixer des défauts (dont des caractères inadaptés)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SHARLIE

avatar

Féminin Localisation : BELLEGARDE POUSSIEU
Nombre de messages : 1176
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Paroles d'un éleveur, message adressé surtout aux particuliers   Dim 25 Jan 2015 - 17:21

on ne doit pas s ennuyer sous la selle avec ce zozo !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.francismourephotographe.com/#!equitation-/cg1t
Loline

avatar

Féminin Localisation : Courtenay
Nombre de messages : 4716
Age : 34
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Paroles d'un éleveur, message adressé surtout aux particuliers   Dim 25 Jan 2015 - 21:44

Chez les Camargues aussi il y a des lignées plus difficile de caractère que d'autres.

En ce qui concernent les chevaux de race pure je me pose la question de la consanguinité, j'ai parfois lu des papiers de chevaux SF ou PSAr hyper consanguin. ça craint rien chez les chevaux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meriadoc

avatar

Féminin Localisation : Vif
Nombre de messages : 591
Age : 27
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Paroles d'un éleveur, message adressé surtout aux particuliers   Dim 25 Jan 2015 - 22:18

Je ne vois pas en quoi la vidéo du cheval bai peut faire dire qu'il y a "des lignées plus difficiles que d'autres"... Le gris est à peine plus calme, rasséréné sans doute, par les grands coups qu'il se prend dans les dents. J'ai eu entre les mains des chevaux qui jetaient les antérieurs en arrivant à la maison et qui ont faits des poulains très bien dans leur tête !

Je rejoins Sharlie et Swingy sur le rôle primordial de l'éleveur et de l'éducation du cheval (en tant que poulain mais également en tant qu'adulte). Les traits ne sont pas tous aussi calmes et froids qu'on le prétend, tout comme les mérens ne sont pas tous têtus, tous les arabes ne sont pas chauds patates et hyper sensibles, les shetlands ne sont pas tous des petits gredins et les anglo-arabes ne sont pas tous jobars !

Plus les études éthologiques avancent (entendu comme science étudiant les comportements) plus l'impact de l'homme est mis en avant sur le "comportement" des chevaux (comportement qui est parfois confondu avec le caractère) ... ainsi un mauvais éleveur trop agressif aura un élevage de chevaux dont la lignée pourra être qualifiée de "peureuse" ou "sensibles" alors que dans d'autres mains ces mêmes chevaux seront "calmes et bien dans leur tête".

La consanguinité existe dans les races pures mais aussi, ne l'oublions pas dans les croisements plus aléatoires les uns que les autres, mais si le travail de l'éleveur est bien fait (on en revient toujours au même) il n'y a pas de risque d'avoir des chevaux consanguins ... éviter de mettre les frères et soeurs dans des prés contigus par exemple ... cas à part, l'isolement géographique : à l'île de la Réunion le taux de consanguinité chez les chevaux est très forte car il n'y a eu longtemps qu'un ou deux étalons par race (mérens notamment). Et là, par contre, chez les chevaux consanguins, il y a réellement un problème ingérable par l'humain : comportement extrêmement aléatoire face à une même situation,  tendance à des problèmes de santé rares pour les chevaux en général (rupture d'anévrisme) etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marizette

avatar

Féminin Localisation : 38840
Nombre de messages : 1462
Age : 32
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Paroles d'un éleveur, message adressé surtout aux particuliers   Dim 25 Jan 2015 - 23:15

Meriadoc a écrit:
Je ne vois pas en quoi la vidéo du cheval bai peut faire dire qu'il y a "des lignées plus difficiles que d'autres"... Le gris est à peine plus calme, rasséréné sans doute, par les grands coups qu'il se prend dans les dents. J'ai eu entre les mains des chevaux qui jetaient les antérieurs en arrivant à la maison et qui ont faits des poulains très bien dans leur tête !

Je rejoins Sharlie et Swingy sur le rôle primordial de l'éleveur et de l'éducation du cheval (en tant que poulain mais également en tant qu'adulte). Les traits ne sont pas tous aussi calmes et froids qu'on le prétend, tout comme les mérens ne sont pas tous têtus, tous les arabes ne sont pas chauds patates et hyper sensibles, les shetlands ne sont pas tous des petits gredins et les anglo-arabes ne sont pas tous jobars !

Plus les études éthologiques avancent (entendu comme science étudiant les comportements) plus l'impact de l'homme est mis en avant sur le "comportement" des chevaux (comportement qui est parfois confondu avec le caractère) ... ainsi un mauvais éleveur trop agressif aura un élevage de chevaux dont la lignée pourra être qualifiée de "peureuse" ou "sensibles" alors que dans d'autres mains ces mêmes chevaux seront "calmes et bien dans leur tête".

La consanguinité existe dans les races pures mais aussi, ne l'oublions pas dans les croisements plus aléatoires les uns que les autres, mais si le travail de l'éleveur est bien fait (on en revient toujours au même) il n'y a pas de risque d'avoir des chevaux consanguins ... éviter de mettre les frères et soeurs dans des prés contigus par exemple ... cas à part, l'isolement géographique : à l'île de la Réunion le taux de consanguinité chez les chevaux est très forte car il n'y a eu longtemps qu'un ou deux étalons par race (mérens notamment). Et là, par contre, chez les chevaux consanguins, il y a réellement un problème ingérable par l'humain : comportement extrêmement aléatoire face à une même situation,  tendance à des problèmes de santé rares pour les chevaux en général (rupture d'anévrisme) etc.

Il est de notoriété publique que L'Arc est un cheval très délicat, maintenant, il ne fait que de la reproduction
Par contre, ses produits, s'ils sont qualiteux, ne sont pas tous "exploitables", certains pourrissent dans des prés
Par contre, les produits qui sortent en compétition semblent donner de bons résultats.

Il y a une différence entre jeter les antérieurs, et jeter les antérieurs, les croiser pour essayer de prendre le contrôle sur la longe (si ma mémoire est bonne, c'est Andy Booth au bout de la longe, donc pas un amateur, il sait très bien gérer ses émotions et n'est pas dans l'affect, ça donne une idée peut être plus précise sur le caractère bien trempé de cet étalon).

La consanguinité (inbreeding) utilisée à bon escient permet de fixer les caractéristiques génétiques, ça ne donne pas forcément des tarés fragiles, loin de là, j'en ai vu de très gentils, âgés, et en bon état Wink
A la limite, c'est même plus intelligent que de choisir un étalon qui a un bon dos pour compenser une jument qui a un dos faible, parce que ce n'est pas si simple


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flamme

avatar

Féminin Localisation : Assieu
Nombre de messages : 3033
Age : 40
Date d'inscription : 07/12/2010

MessageSujet: Re: Paroles d'un éleveur, message adressé surtout aux particuliers   Dim 25 Jan 2015 - 23:20

le cas nommé de cet irish n' est représentatif que de son expérience
tous les chevaux importés n'ont pas ce parcours

un cheval né chez nous peux avoir le mème parcours aussi Sad


j'ai acheté ma shet à un "éleveur" qui va aussi chercher "des lots" en Hollande (je l'ai découvert une fois sur place) , elle vient de hOLLANDE donc , et elle est très bien , une ptite shet tout à fait conforme en tout point Laughing
une amie a un welsh A de Hollande aussi , il est super cool
il est certain par contre qu'on ne sait rien du passé de ces équidés là mais leur futur c'est nous qui le façonnons sunny

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marizette

avatar

Féminin Localisation : 38840
Nombre de messages : 1462
Age : 32
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Paroles d'un éleveur, message adressé surtout aux particuliers   Dim 25 Jan 2015 - 23:44

flamme a écrit:
le cas nommé  de cet irish  n' est représentatif que de son expérience  
tous les chevaux importés n'ont pas ce parcours

un cheval né chez nous peux avoir le mème parcours aussi  Sad


j'ai acheté ma shet  à un "éleveur" qui va aussi chercher "des lots"  en Hollande (je l'ai découvert une fois sur place) , elle vient de hOLLANDE   donc , et elle est très bien , une ptite shet tout à fait conforme en tout point Laughing
une amie a un welsh A de Hollande aussi , il est super cool
il est certain par contre qu'on ne sait rien du passé de ces équidés là  mais leur futur c'est nous qui le façonnons sunny

il y a des poneys importés qui vont très bien une fois rééduqués, mais il y en a aussi qui partent au couteau, parce que demandant trop de travail, ou des compétences plus pointues, et que les gens ne se remettent pas forcément en cause.
Après, il y a des marchands spécialisés, qui vont chercher des camions entiers de poneys, achetés parfois une vingtaine de livres, revendus autour des 1000 euros...moi ça me ferait mal de me faire pigeonner à ce point Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SHARLIE

avatar

Féminin Localisation : BELLEGARDE POUSSIEU
Nombre de messages : 1176
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: chevaux   Lun 26 Jan 2015 - 11:20

certains  éleveurs sont  peu scrupuleux du devenir de leurs chevaux et pas tous dans une" zen attitude" avec leurs loulous:vendus a des cavaliers qui n auront pas le niveau,problèmes physiques ou de comportement camouflés,prix du meme animal qui peut varier du simple au double et l inverse !!(ça fait trés sérieux!); les marchands ne sont pas toujours sérieux mais eux ne vendent pas de reves, finalement dans les 2 camps ,il y a des pigeons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.francismourephotographe.com/#!equitation-/cg1t
jocaliabis

avatar

Féminin Localisation : bourgoin jallieu
Nombre de messages : 648
Age : 28
Date d'inscription : 08/03/2012

MessageSujet: Re: Paroles d'un éleveur, message adressé surtout aux particuliers   Ven 30 Jan 2015 - 13:52

Personnellement mon PRE espagnol PADDY, importé d'espagne et bien malmené, est devenu une vraie perle, un cheval extraordinairement gentil volontaire et qualiteux, je n'en suis pas déçu loin de là... mais il est vrai que j'ai un peu jouer au poker et qu'il y a peu de chance de tomber sur le bon numéro...
chez un éleveur digne de ce nom la déconvenue est rarissime mais elle a un prix! ... je comprend tout à fait vos différents point de vue mais il ne faut pas non plus perdre de vue qu'un cheval qu'il soit bien né ou né dans un élevage sauvage, reste un animal et qu'il faut un minimum de connaissance pour s'en faire un merveilleux compagnon !

Concernant les lignées, j'ai eu ma propre expérience personnelle..
A l'age de 10 ans mon père m'a offert une anglo arabe de 4 ans débourrée avec sa pouliche de 15jr (lysse que j'ai gardé par la suite)
PS(je passerai les commentaires qui diront que c'était du suicide d'acheter une telle jument à une gamine de 10ans c'était comme sa point final)
la jument était inatrapable au pré, agressive en permanence avec nous alors qu'elle ne travaillait jamais et qu'elle était goinfré de friandise et de bouff, elle a même chargé un copain de mon père qui était rentré dans le pré, un vrai chien de garde...j'ai moi même été plusieurs fois à la limite d'être tué parce qu'elle nous bottait( sans nous toucher) et nous mordait à la moindre occasion..un dragon quoi!
il fallait user de multiple ruses pour lui mettre un simple licol...une fois attrapé elle ne bougeait plus une vraie statue même avec la pouliche autour...je suis monté dessus une fois..bien entendu pas de mon niveau donc j'ai fini par terre mais bon ..
deux ans après mon père m'a finalement forcé à la vendre trop dangereuse..
j'ai pu garder sa pouliche LYSSE avec qui j'avais tissé une très forte relation.
LYSSE a exactement le même caractère que sa mère elle ne tolère que 3 personnes dont moi, elle est agressive comme sa mère... donc la génétique ou le mimétisme y est quand même pour quelque chose.

c'est notamment pour cette raison que j'ai décidé de ne jamais lui faire faire de poulain.aucun intérêt selon moi.....

ceci est ma propre expérience personnelle, je ne juge pas les avis posté plus haut..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clémence

avatar

Féminin Localisation : Vaulnaveys le bas
Nombre de messages : 213
Age : 35
Date d'inscription : 06/11/2011

MessageSujet: Re: Paroles d'un éleveur, message adressé surtout aux particuliers   Ven 30 Jan 2015 - 23:35

Je suis tour a faut d accord avec cette notion de cheval discount. Depuis que j aide une copine à gérer son elevage je me rends compte de tous les frais engages sans parler du temps et de l énergie de l éleveur qui n est jamais rémunéré... Bref j'ai tendance a être démoralisée devant tous ces chevaux à prix discount... Même sans être importe, il y a plein de particuliers qui vendent leur chevaux pas chers car ce n est pas une source de revenus pour eux..c est un peu injuste...
Mais j ai cette vision depuis que je travaille et que j ai un salaire... Ado, les chevaux pas chers font rêver car ils permettent de toucher du doigt un rêve (certes qui peut de transformer en cauchemar... Mais ça on ne veut pas y penser sur le coup)
Donc il faut de tout pour faire un monde... Mais en sachant qu on acheté un cheval pour le garder longtemps.. Autant que le couple cavalier/cheval parte avec le plus de chance possible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loline

avatar

Féminin Localisation : Courtenay
Nombre de messages : 4716
Age : 34
Date d'inscription : 13/02/2008

MessageSujet: Re: Paroles d'un éleveur, message adressé surtout aux particuliers   Sam 31 Jan 2015 - 21:26

Clémence a écrit:
Ado, les chevaux pas chers font rêver car ils permettent de toucher du doigt un rêve
J'ai fait partie de ces ado là : j'ai acheté ma jument ONC en 1998 à une étudiante, 6000 francs (elle avait 4,5 ans ; débourrée mais pas travaillée, sa proprio m'a fait cadeau du ferrage et de tout le matériel).
J'ai toujours ma jument, pas une seconde je n'ai regretté mon choix.

Quand je vois certains prix qu'ils soient justifiés ou non je me dis que je ne pourrais pas acheter de cheval.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julie38

avatar

Féminin Localisation : clonas sur varéze
Nombre de messages : 1048
Age : 30
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Paroles d'un éleveur, message adressé surtout aux particuliers   Mar 12 Mai 2015 - 22:26

Le caractère des parents y fait pour beaucoup aussi pour moi !!! Bien sur le travail de l'éleveur après y joue aussi . Pour ma part dans mes prés j'ai de tous du poney que j'ai récupéré entier qui fessait les saillie du coin , le cheval de concours acheter la peau des fesses .. et la jument discount acheter a un éleveur qui avait trop de chevaux!
jument pas evidente mais heureusement gentille caractère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cherhour

avatar

Féminin Localisation : Grenoble
Nombre de messages : 481
Age : 27
Date d'inscription : 30/12/2010

MessageSujet: Re: Paroles d'un éleveur, message adressé surtout aux particuliers   Lun 18 Mai 2015 - 10:36

marizette a écrit:
Meriadoc a écrit:
Je ne vois pas en quoi la vidéo du cheval bai peut faire dire qu'il y a "des lignées plus difficiles que d'autres"... Le gris est à peine plus calme, rasséréné sans doute, par les grands coups qu'il se prend dans les dents. J'ai eu entre les mains des chevaux qui jetaient les antérieurs en arrivant à la maison et qui ont faits des poulains très bien dans leur tête !

Je rejoins Sharlie et Swingy sur le rôle primordial de l'éleveur et de l'éducation du cheval (en tant que poulain mais également en tant qu'adulte). Les traits ne sont pas tous aussi calmes et froids qu'on le prétend, tout comme les mérens ne sont pas tous têtus, tous les arabes ne sont pas chauds patates et hyper sensibles, les shetlands ne sont pas tous des petits gredins et les anglo-arabes ne sont pas tous jobars !

Plus les études éthologiques avancent (entendu comme science étudiant les comportements) plus l'impact de l'homme est mis en avant sur le "comportement" des chevaux (comportement qui est parfois confondu avec le caractère) ... ainsi un mauvais éleveur trop agressif aura un élevage de chevaux dont la lignée pourra être qualifiée de "peureuse" ou "sensibles" alors que dans d'autres mains ces mêmes chevaux seront "calmes et bien dans leur tête".

La consanguinité existe dans les races pures mais aussi, ne l'oublions pas dans les croisements plus aléatoires les uns que les autres, mais si le travail de l'éleveur est bien fait (on en revient toujours au même) il n'y a pas de risque d'avoir des chevaux consanguins ... éviter de mettre les frères et soeurs dans des prés contigus par exemple ... cas à part, l'isolement géographique : à l'île de la Réunion le taux de consanguinité chez les chevaux est très forte car il n'y a eu longtemps qu'un ou deux étalons par race (mérens notamment). Et là, par contre, chez les chevaux consanguins, il y a réellement un problème ingérable par l'humain : comportement extrêmement aléatoire face à une même situation,  tendance à des problèmes de santé rares pour les chevaux en général (rupture d'anévrisme) etc.

Il est de notoriété publique que L'Arc est un cheval très délicat, maintenant, il ne fait que de la reproduction
Par contre, ses produits, s'ils sont qualiteux, ne sont pas tous "exploitables", certains pourrissent dans des prés
Par contre, les produits qui sortent en compétition semblent donner de bons résultats.

Il y a une différence entre jeter les antérieurs, et jeter les antérieurs, les croiser pour essayer de prendre le contrôle sur la longe (si ma mémoire est bonne, c'est Andy Booth au bout de la longe, donc pas un amateur,  il sait très bien gérer ses émotions et n'est pas dans l'affect, ça donne une idée peut être plus précise sur le caractère bien trempé de cet étalon).

La consanguinité (inbreeding) utilisée à bon escient permet de fixer les caractéristiques génétiques, ça ne donne pas forcément des tarés fragiles, loin de là, j'en ai vu de très gentils, âgés, et en bon état Wink
A la limite, c'est même plus intelligent que de choisir un étalon qui a un bon dos pour compenser une jument qui a un dos faible, parce que ce n'est pas si simple


Enfin pour l'Arc le fait qu'il transmet son caractère ou pas est sujet à débat, tous les éleveurs ne sont pas du même avis. Peut être que ça dépend de ce que qu'à produit leur jument ? Et quand tu vois Quality Bois Margot, le caractère du père ne transparait pas par exemple. Pour l'avoir vu aux JEM, lors de la remise des prix, dans un stade remplis de spectateurs qui applaudissaient et hurlaient, c'était l'un des plus calmes !!! Il n'a quasiment pas bougé une oreille. Donc ce n'est pas non plus du 100%.

On parle toujours des pères, mais au final beaucoup d'éleveurs (enfin de plus en plus c'était moins le cas avant) choisissent des poulinières avec un caractère extra, et c'est elles qui élèvent le poulain !

Après je pense que c'est aux gens d'être attentifs à ce qu'ils achètent. Et de savoir ce qu'ils sont capable de monter ou pas. Un cavalier de loisir n'aura pas besoin d'une ferrari ayant un père comme L'Arc ou d'autres du même style.
On peut trouver du cocktail de pré comme du PP avec un caractère pourri, comme avec des caractères extra. Le souci ce sont les personnes sans expérience, ou qui se surestiment, qui achètent n'importe quoi en se faisant souvent enfler sur le prix au passage, et qui se retrouvent avec un cheval ingérable. C'est souvent le cheval qui paie par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marizette

avatar

Féminin Localisation : 38840
Nombre de messages : 1462
Age : 32
Date d'inscription : 21/09/2010

MessageSujet: Re: Paroles d'un éleveur, message adressé surtout aux particuliers   Mer 8 Juil 2015 - 11:19

Cherhour a écrit:

Enfin pour l'Arc le fait qu'il transmet son caractère ou pas est sujet à débat, tous les éleveurs ne sont pas du même avis. Peut être que ça dépend de ce que qu'à produit leur jument ? Et quand tu vois Quality Bois Margot, le caractère du père ne transparait pas par exemple. Pour l'avoir vu aux JEM, lors de la remise des prix, dans un stade remplis de spectateurs qui applaudissaient et hurlaient, c'était l'un des plus calmes !!! Il n'a quasiment pas bougé une oreille.  Donc ce n'est pas non plus du 100%.

On parle toujours des pères, mais au final beaucoup d'éleveurs (enfin de plus en plus c'était moins le cas avant) choisissent des poulinières avec un caractère extra, et c'est elles qui élèvent le poulain !

Après je pense que c'est aux gens d'être attentifs à ce qu'ils achètent. Et de savoir ce qu'ils sont capable de monter ou pas. Un cavalier de loisir n'aura pas besoin d'une ferrari ayant un père comme L'Arc ou d'autres du même style.
On peut trouver du cocktail de pré comme du PP avec un caractère pourri, comme avec des caractères extra. Le souci ce sont les personnes sans expérience, ou qui se surestiment, qui achètent n'importe quoi en se faisant souvent enfler sur le prix au passage, et qui se retrouvent avec un cheval ingérable. C'est souvent le cheval qui paie par la suite.

Pour le caractère, je pense que c'est comme certains gènes de maladies...ça peut ne pas ressortir, mais ça peut, c'est un peu la roulette russe (plus que pour des maladies d'ailleurs).
Le souci des produits de L'Arc, c'est que même des cavaliers pro se retrouvent dépassés.
Bien sûr, il y a pro et pro, mais si seuls les excellents parviennent à s'en sortir, il y a un souci, et le débouché pour ces chevaux là est très faible, les excellents étant rares, et n'ayant peut être pas envie de se compliquer la vie avec un cheval qualiteux, mais au comportement particulier?

Je te rejoins complètement, sur les cavaliers qui se surestiment, ça arrive souvent.
Ou qui manquent de niveau, achètent un cheval gentil, ce dernier comprenant vite les faiblesses de son humain peut devenir ingérable...ou pas, il y en a qui resteront foncièrement gentils Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paroles d'un éleveur, message adressé surtout aux particuliers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paroles d'un éleveur, message adressé surtout aux particuliers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» message adressé à toi dans ma signature
» Rejetons les paroles sans valeurs de ce monde éloigné de Dieu
» IMAGINE JOHN LENNON AVEC PAROLES EN FRANÇAIS
» message breton
» Colonel Reyel - Toutes les nuits - Paroles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les cavaliers de l'Isère :: Conversations diverses :: Les grands débats-
Sauter vers: